FAQ

Comment conserver mon savon ?

Avant de l'utiliser, conservez-le au sec, à l'abri de la lumière. Dans la mesure du possible, utilisez-le dans l'année de sa production. En effet, même s'il peut en principe se conserver plus longtemps, n'oubliez pas que c'est un produit sans conservateur. De plus, l'odeur dégagée par les huiles essentielles et la couleur obtenue grâce aux colorants végétaux s'atténuent avec le temps.

 

Lorsque vous commencez à utiliser votre savon, l'important est de favoriser son séchage entre deux utilisations (en utilisant un porte-savon troué) et de ne pas le laisser tremper dans l’eau.

Le savon se ramollira bien plus vite s'il n’est pas bien mis à sécher et si beaucoup de monde l'utilise. Dans une maison pleine de gens, il suffit de mettre plusieurs savons à disposition.


Les savons surgras faits à base d’huiles végétales précieuses ont tendance à sembler plus fragiles que les savons habituels. Mais c’est logique non? Ils sont doux par définition!

Des savons surgras peuvent-ils satisfaire les peaux grasses?

Un savon surgras s'utilise même avec une peau grasse. Si vous utilisez un produit qui assèche la peau, la peau réagira en produisant plus de sébum, ce qui la rendra encore plus grasse au final.

Pourquoi les savons surgras saponifiés à froid sont-ils plus chers que les savons que l'on trouve en grande-surface?

Ce sont en réalité deux produits que l'on ne devrait pas comparer !

 

Les savons industriels sont fabriqués en masse par un processus "à chaud" qui permet d'obtenir un savon utilisable dans un délai très court (24h). Les huiles utilisées sont dénaturées par la chaleur et la glycérine résultant naturellement  de la saponification est extraite lors de la phase liquide et revendue pour  être utilisée dans divers produits cosmétiques.

 

Nos savons et shampoings ont été réalisés à la main par un processus de saponification à froid. Ils conservent leur glycérine naturelle et comportent des huiles végétales non saponifiées (le surgras) qui aident la peau à reconstituer sa protection naturelle.  Le volume de cette production artisanale ne peut pas se comparer avec ceux de l'industrie et cela se répercute évidemment sur le prix.

De plus, j'ai choisi de n'utiliser que des produits de grande qualité portant un label Bio ce qui a un impact  loin d'être négligeable sur le coût de fabrication mais aussi sur la qualité des produits qui vous sont proposés !

 

Notez aussi, si vous comparez les prix avec des savons disponibles dans les magasins bio, que ce n'est pas parce qu'un savon est bio qu'il est nécessairement réalisé à froid. Un savon labellisé bio peut très bien avoir été réalisé par un processus industriel, ce qui peu expliquer la différence de prix.

Et vous n'utilisez plus de gel douche alors?

Non, plus de gel douche en effet !

 

Un savon surgras réalisé à froid convient parfaitement pour le corps, les main et les cheveux. Chacun pourra trouver le savon qui lui convient selon le taux de surgras et les huiles végétales qui entrent dans sa  composition.

 

Lorsque l'on utilise un gel douche, on paye le prix fort pour un produit majoritairement aqueux mais qui contient également un nombre insoupçonné d’ingrédients dont on se passerait bien !  Aux agents lavants (tensioactifs) sont ajoutés des gélifiants d’origine naturelle (caroube, pectine, alginates…) ou plus souvent synthétiques s’il s’agit de produits conventionnels. Peuvent être ajoutés également des épaississants, des surgraissants, des correcteurs de pH, des conservateurs antimicrobiens, des antioxydants, des anticalcaires, des parfums…

 

Un gel douche revient plus cher qu'on ne le pense car on en utilise généralement une grande quantité à chaque lavage.

 

Si vous prenez bien soin de votre savon à froid (en évitant de le laisser sous l'eau, en le faisant sécher sur un porte savon troué, ...), vous pourrez le conserver longtemps et il ne vous coûtera finalement pas tellement plus cher que  bon nombre de gels douches.

Mon savon "pâte" est-ce normal ?

De par son processus de fabrication, un savon saponifié à froid est plus mou qu'un autre. Avant de l'utiliser il faut attendre minimum 4 semaines.

Cependant, selon les huiles végétales entrant dans sa composition, il est possible qu'il devienne malgré tout un peu pâteux au bout de quelques temps.

Pour éviter ce phénomène :

  • Conservez-le dans un endroit sec.

  • Laissez-le sécher entre deux utilisations. Idéalement sur la tranche et sur un porte savon troué.

  • S'il devient trop pâteux n'hésitez pas à le laisser sécher tranquillement quelques jours avant de vous en servir à nouveau.

  • Si vous êtes nombreux à la maison, mettez plusieurs savons en même temps à disposition de la famille. Cela leur permettra de mieux sécher.

Vous prolongerez ainsi la durée de vie de votre savon !

 

Pourquoi conseillez-vous de rincer les cheveux au vinaigre ?

Le vinaigre remplace avantageusement un après-shampoing classique.

De manière générale, son acidité permet de resserrer les écailles des cheveux ce qui les rend plus doux, plus brillants et plus faciles à démêler. C'est un produit naturel, bon marché et à faible impact sur l'environnement contrairement à beaucoup d'après-shampoing du commerce.

Lorsque l'on utilise un shampoing solide saponifié à froid, le vinaigre permet également de rééquilibrer plus rapidement le pH des cheveux.

En effet, le shampoing solide est en réalité un "savon pour le cheveu" ce qui signifie qu'il est basique (comme tout les vrais savons). Ce n'est nullement un souci pour la peau car une peau saine rééquilibre d'elle-même son pH en 1 à 2h. Par contre les cheveux mettent plus longtemps (environ 6 à 8h) car ils ne sont pas constitués de cellules vivantes.

On peut utiliser le vinaigre de deux manières. L'école "classique" consiste à diluer une ou deux cuillères à soupe dans un pichet d'eau tiède puis verser le tout sur les cheveux. Personnellement je préfère verser du vinaigre pur dans un vaporisateur, vaporiser mes cheveux puis les rincer à la douche.

J’ai mes cheveux poisseux après les avoir lavés avec vos shampoings. Que se passe-t-il ?

Il n’existe malheureusement pas une réponse unique à cette question.

La première chose à essayer est de rincer les cheveux au vinaigre (voir la FAQ à ce sujet). En effet, les shampoings saponifiés à froid ont un pH basique qui nécessite d’être rééquilibré. Certaines personnes ont une chevelure qui y parvient toute seule, mais d’autres ont besoin de l’acidité du vinaigre pour le faire. De plus l’acidité du vinaigre va fermer les écailles des cheveux ce qui les rendra plus brillants et plus faciles à démêler.

Il faut également vérifier que l’on n’utilise pas trop de shampoing. Généralement seul le cuir chevelu a besoin d’être bien savonné et le rinçage suffit au nettoyage des longueurs.

Si malgré cela le côté poisseux persiste et que l’on utilisait précédemment des produits cracras, il faut alors s’armer de patience le temps que les cheveux éliminent les restes de produits problématiques. En particulier, la rencontre des résidus de silicone avec les corps gras des savons donne un effet poisseux et lourd particulièrement désagréable. Il ne disparaît que lorsque tous les résidus de silicone ont été éliminés du cheveux. Les longueurs, qui ont été exposées plus longtemps au silicone, mettent plus de temps à l’éliminer que les racines qui ont eu moins de temps de l’accumuler. Le problème doit normalement se régler après 3 ou 4 lavages.

En dépit de toutes ces considérations, je connais quelques personnes qui gardent le côté poisseux quelque soit la marque du shampoing ou leur degré de patience.

Cela reste un peu mystérieux. Mon avis est que c’est une question de porosité du cheveu aux huiles végétales insaponifiées contenues dans le shampoing.

Lorsque pour une raison ou une autre les écailles des cheveux sont très ouvertes, les cheveux se gorgent alors d’huiles végétales lors du lavage ce qui donnent cet effet poisseux. Les écailles peuvent être ouvertes pour diverses raisons, mais c’est fréquemment le cas lorsque le cheveu a été soumis à des colorations/décolorations chimiques.

Dans ce cas, je pense qu’il est préférable de commencer par régler ce problème de porosité avant de réessayer un shampoing saponifié à froid. En effet, le pH basique du shampoing a tendance à ouvrir les écailles encore plus ce qui ne va faire qu’aggraver le côté poisseux.

Foire aux questions

Les Shampoings

Comment ajouter une nouvelle question ?


Pour ajouter une nouvelle questions, allez aux paramètres de l'appli et cliquez sur le bouton "Gérer questions".




Puis-je ajouter une image à mes FAQ ?


Oui ! Pour ajouter une image, veuillez suivre ces instructions :

  1. Allez aux paramètres de l'appli
  2. Cliquez sur le bouton "Gérer questions"
  3. Cliquez sur la question à laquelle vous souhaitez ajouter une image
  4. Lorsque vous modifiez votre réponse, cliquez sur l'icône d'image puis ajoutez une image de votre bibliothèque




Puis-je ajouter une vidéo à mes FAQ ?


Oui ! Les utilisateurs peuvent ajouter une vidéo YouTube ou Vimeo facilement :

  1. Allez aux paramètres de l'appli
  2. Cliquez sur le bouton "Gérer questions"
  3. Cliquez sur la question à laquelle vous souhaitez ajouter une vidéo
  4. Lorsque vous modifiez votre réponse, cliquez sur l'icône de vidéo puis collez l'URL de vidéo YouTube ou Vimeo
  5. Et voilà ! Une miniature de votre vidéo apparaitra dans la boîte de texte de réponse




Comment modifier ou supprimer le "Titre FAQ" ?


Le titre FAQ peut être modifié dans l'onglet paramètres des paramètres de l'appli. Vous pouvez également supprimer le texte en décochant la case dans l'onglet paramètres.





La livraison


Les savons


  • Facebook
  • Instagram

Livraison en Belgique gratuite

pour tout achat de plus de 50 €